L'ultime trophée



L’an 924 de la première ère, Noïdy yn’Alme, 295 ans avant le début de la Grande Guerre contre Dorgath.


<< - La voix que tu prends n’est pas donnée à tout le monde, soldat Arog. Es-tu certain de ton choix ?
- Je veux faire partie de votre garde personnelle, seigneur Békistyr, et rien ne saurait m’en empêcher.
- Beaucoup ont renoncé, et beaucoup ont péri en tentant cette épreuve. Dis-moi, pourquoi est-ce que toi, tu y parviendrais ? >>


« Parce que je suis de loin le meilleur soldat de votre armée » avait-il répondu. Chaque jour, chaque semaine, chaque mois et chaque année que dura son épreuve, Arog s’était répété cette phrase, non parce qu’il en était convaincu, mais parce qu’il devait l’être.
Son périple avait duré dix années, durant lesquelles il avait parcouru les Terres d'Alme en solitaire...

Pour découvrir la suite, cliquez sur "acheter" dans le menu. Vous trouverez l'ensemble des chroniques dans le recueil "Histoires et légendes almériques" au format e-book !


Retour